Treize villages rayés de la carte aux îles Salomon

Article rédigé le Mardi 3 Avril 2007 par agatefrance
 
 
Treize villages ont été détruits par le tsunami qui a dévasté hier l'ouest des îles Salomon, en Océanie, faisant au moins vingt morts et de nombreux disparus. L'état d'urgence a été déclaré hier soir à la suite du tsunami déclenché dans la matinée par un séisme de magnitude 8 dans le Pacifique.

Quatre milliers de personnes, selon les autorités locales, ont passé la nuit dans les collines surplombant le littoral, trop effrayées pour redescendre dans leur village par crainte d'un nouveau raz-de-marée. Une dizaine de répliques ont été observées dans la nuit, dont une de magnitude 6,7.

La plupart des villages touchés se trouvent dans la région de Gizo, capitale de la Province Occidentale, située à 40 km de l'hypocentre du séisme sous-marin. Une vingtaine de milliers de personnes y vivent, dont 4.000 sont privées d'électricité. Gizo est une destination touristique prisée pour ses plages paradisiaques et ses fonds sous-marins.

916 habitations ont été détruites et plus de cinq mille personnes sinistrées, a estimé le coordinateur du Conseil des catastrophes. Des témoignages ont fait état de vagues pouvant atteindre jusqu'à cinq mètres de hauteur.

Selon la Croix-Rouge des Salomon, deux milliers de personnes, soit 10% de la population de Gizo, sont sans-abri.

L'archipel des Salomon, situé en Océanie à 2.575 km à l'est de l'Australie, est peuplé par un peu moins de 500.000 habitants répartis sur des dizaines d'îles. Elle se situe sur une zone de glissement de plaques réputée pour son activité sismique.

Les craintes d'un tsunami régional, du type de celui qui avait fait plus de 200.000 morts le 26 décembre 2004 dans l'océan Indien, ne se sont cependant pas matérialisées.

Source Yahoo Actualités
Mots clés : actualite, meteo
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires